Réseau scientifique de recherche et de publication

[TERRA- Quotidien]
Accueil > Réseau "Numer-Univ" (2013/2016) > Séminaire de recherche FICHET-HEYNLIN (2013-2015)

Réseau "Numer-Univ" (2013/2016)

Séminaire de recherche FICHET-HEYNLIN (2013-2015)

(Archive : le séminaire s’est déroulé d’octobre 2013 à juin 2015. Il se prolonge depuis lors en rejoignant le séminaire "Écritures numériques et éditorialisation" : http://seminaire.sens-public.org/)

En 1470, vingt ans après les premières impressions de Gutenberg, la Sorbonne, sous l’impulsion de Guillaume Fichet et Johann Heynlin, ouvre un atelier d’imprimerie pour mettre à disposition des étudiants et professeurs des ouvrages remplaçant les manuscrits rares et défectueux des copistes. En 2006 est créé à l’Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1), comme dans d’autres établissements, un service des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE) qui met à disposition des étudiants et professeurs les outils numériques, pédagogiques et éditoriaux, caractéristiques des évolutions universitaires à l’ère de l’Internet. L’objet du séminaire FICHET-HEYNLIN est d’étudier les multiples aspects que cette révolution numérique produit dans l’activité et le fonctionnement des universités en favorisant la diversité des regards disciplinaires (sur le domaine des arts, lettres, droit, sciences humaines et sociales), le pluralisme intellectuel des points de vue (eco-managérial, technophile, pédagogique, professionnel, social, technophobe...) et les regards critiques favorables à une construction prudente et raisonnée des avancées dans ce domaine, à distance des enthousiasmes technophiles dominants de l’époque mais aussi des réactions technophobes. Une attention particulière sera prêtée aux travaux déjà nombreux sur les usages du numérique dans les établissements universitaires ainsi que sur les enjeux internationaux des relations inter-universitaires.


Un séminaire public organisé par le réseau scientifique Numer-Univ avec le soutien du Service TICE de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Contacts :

Numeruniv : http://www.reseau-terra.eu/article1...
- Sophie Poirot-Delpeche Sophie.Poirot-Delpech@univ-paris1.fr
- Jérôme Valluy jerôme.valluy@univ-paris1.fr
- Julien Vincent Julien.Vincent@univ-paris1.fr

Comité scientifique du séminaire

1) Enseignants et chercheurs de l’Université Paris 1 : AL HAKKAK Ghalib (langue et littérature arabe, SGEL, Paris 1) - BELHOSTE Bruno, (histoire / Univ Paris 1) - BROCA Sébastien (sociologie, CETPCOPRA, Paris 1), DELPECH Xavier (droit privé, Ufr 05, Paris 1), DONDERO Bruno (droit, CAVEJ, Paris 1), FAIVRE D’ARCIER-FLORES Hortense (études latino-américaines, SGEL, Paris 1), GARCON Anne-françoise (histoire, CRHM, Paris 1), HUBE Nicolas (science politique, CESSP, Paris 1), LASSERRE-JANNIN Florence (droit privé, ufr 05, Paris 1), LEFRANCQ Stephane (sc gestion, IAE, Paris 1), POIROT-DELPECH Sophie (sociologie, Cetcopra, Paris 1) - RYGIEL Philippe (histoire, CHS20, PAris 1), VALLUY Jérôme (sc politique, Paris 1 / Costech-UTC), VANIN Christian (Dir. Service TICE, Paris 1), VINCENT Julien (histoire, IHMC, Paris 1) + ... (en cours de constitution)

2) Comité scientifique du réseau NumerUniv : ABEL Marie-Hélène (informatique, UTC-Heudiasyc) - ALBERO Brigitte (sc education, Univ. Rennes 2) - ALLOUCHE Jean-Paul (mathématiques, CNRS / Paris 6) - ANNOOT Emmanuelle (sc education, Univ. Le Havre) - BACHIMONT Bruno (philosophie, UTC Heudiasyc) - BARATS Christine (info com, Univ. Paris-Est / CEDITEC) - BARBE Lionel (info com, Univ. Paris 10) - BARTHELEMY Michel (sociologie, CNRS / EHESS-CEMS) - BELHOSTE Bruno, (histoire / Univ Paris 1) - BENCHENNA Abdelfettah (info com, Univ Paris 13) - BEN HENDA Mokhtar (info com, Univ. Bordeaux 3) - BERNARD Michel (littérature, Univ. Paris 3) - BERNARDOT Marc (sociologie, Univ Le Havre) - BERTIN Jean-Claude (sc langage, Univ Le Havre) - BOUCHARDON Serge (info com / littérature, UTC/COSTECH-EPIN) - BOUCHE Thierry (mathématiques, Univ. Grenoble 1) - BOURE Robert (info com, Univ Toulouse 3) - BROCA Sébastien (sociologie, Univ Paris 1 / CECOPRA) - BRUILLARD Eric (sc education, ENS Cachan / STEF) - CASTET-RENARD Céline (droit privé, Univ. Toulouse 1) - CHAPTAL Alain (info com, LABSIC / U. Paris 13) - CHATEAURAYNAUD Francis (sociologue, EHESS-GSPR) - CHOPLIN Hugues (Univ. Tech Compiègne, philosophie) - CHRETIEN Jean-Pierre (CNAM / DICEN, info com) - CROZAT Stéphane (informatique, UTC-STS et ICS) - DAHMANI Mounir (économie, Univ. Paris 11) - DATCHARY Caroline (sociologie, Univ. Toulouse 2) - DESBOIS Henri (géographe, Univ Paris 10) - DOUEIHI Milad (littérature, Univ. Laval) - GEFEN Alexandre (littérature, CNRS / Cellf / Obvil) - GUICHON Nicolas (sc langage, Univ. Lyon 2) - GUILLOT Fabien (géographie, Univ. caen) - HAMMAMI Ines (sc gestion, Univ. Nice) - JOLLIVET Pascal (économie, UTC/COSTECH-CRI) - KIYINDOU Alain (info com, Univ Bordeaux 3) - KOUBI Geneviève (droit public, Univ. Paris 8 – CERSA-Paris 2) - LEFEBVRE Muriel (Univ. Toulouse 1, info com) - LENOBLE-BART Annie (Univ. Bordeaux 3, info com) - MACHRAFI Mustapha (économie, Univ. Mohamed V / IEA) - MARZOUKI Meryem (informatique / sc politique, CNRS / LIP6 / UPMC) - MASSOU Luc (info com, Université de Metz) - MATTHEWS Jacob (info com, Univ. Paris 8) - MEHREZI Moncef (info com, Univ Bordeaux 3 – MICA) - MILADI Sana (sociologie, Univ. Libre de Tunis) - MOEGLIN Pierre (info com, Univ. Paris 13 / MSH Paris nord) - MOUNIER Pierre (édition électronique, EHESS-CLEO) - MOULIER BOUTANG Yann (économie, UTC/COSTECH-CRI) - MOURON Philippe (droit privé, Univ. Aix-Marseille) - NAJAR Sihem (sociologie, CNRS-IRMC) - NICOLAS-LE STRAT Pascal (sociologie, Univ. Montpellier 3) - PAPI Cathia (info com, Univ Picardie / CURAPP, Amiens) - PASCAL Catherine (info com, Univ. Bordeaux 3) - PASQUIER Florent (sc education, Univ. Paris 4) - PETIT Laurent (info com, Univ. Paris 6 et LABSIC-Paris 13) - POIROT-DELPECH Sophie (sociologie, Univ. Paris 1) - PRIE Yannick (informatique, Univ. Nantes) - ROBIN Agnès (droit privé, Univ. Montpellier 1) - ROUISSI Soufiane (info com, Univ. Bordeaux 3) - RYGIEL Philippe (histoire, Univ Paris 1) - SIDIR Mohamed (info com, Univ Picardie / CURAPP) - SOULIER Eddie (informatique, Univ. Tech Troyes) - VALLUY Jérôme (sc politique, Univ. Paris 1) - VANIN Christian (Dir. Service TICE, Paris 1) - VEYRON-CHURLET Aurélie (edition numérique, Société OWELL.CO) - VIDAL Philippe (géographie, Univ Le Havre) - VINCENT Julien (histoire, Univ. Paris 1) - VITALI ROSATI Marcello (littérature, Univ. Montréal) + ... (en cours de constitution)

Programme (oct.2013-juin 2015)

    • Séance n°1 - Octobre 2013 : Séance inaugurale : Quels sont les effets des changements numériques sur les métiers et l’organisation universitaire ? Que sait-on des usages du numérique par les étudiants et enseignants selon les établissements et les pays ?

Enregistrement : http://www.reseau-terra.eu/article1...

    • Séance n°2 - Novembre 2013 : Transformations du métier "recherche & enseignement" à l’ère numérique

Enregistrement : http://www.reseau-terra.eu/article1...

    • Séance n°3 - Décembre 2013 : Littérature et transformations numériques dans l’enseignement supérieur et la recherche

Enregistrement : http://www.reseau-terra.eu/article1...

    • Séance n°4 - Mars 2014 : Histoire et transformations numériques dans l’enseignement supérieur et la recherche

Enregistrement : http://www.reseau-terra.eu/article1...

    • Séance n°5 - Mai 2014 : Faut-il critiquer le numérique ? La critique du numérique et la numérisation de l’enseignement supérieur et la recherche

Enregistrement : http://www.reseau-terra.eu/article1...

    • Séance n°6 - Décembre 2014 : Indépendance et développement des éditions en accès libre (IDEAL)

Enregistrement : http://www.reseau-terra.eu/article1...

    • Séance n°7 - Janvier 2015 : Les pratiques innovantes de formation des professionnels du droit : vers un modèle "global" ?"

Enregistrement : http://www.reseau-terra.eu/article1...

    • Séance n°8 (journée) - Juin 2015 : Les pratiques innovantes de formation des professionnels du droit : vers un modèle "global" ?"

Enregistrement : http://www.reseau-terra.eu/article1...

Organisation des séances

- Public : séances publiques sur inscription préalable
- Durée : 2 heures ou plus
- Horaire : de 17h à 19h
- Lieu : Paris 1 - Jours (changeants) : lundi, mardi, mercredi, jeudi
- Déroulement : deux séquences de 43’ d’intervention + 43’ de débats
- Séances filmées en direct et en podcast par le Service TICE
- Compte-rendu collaboratif des débats mis en ligne
- Forums, tchats et twitt associés au séminaires.

Liste de discussion (non modérée) du séminaire : https://listes.lautre.net/cgi-bin/m...

Liste de diffusion (annonces) associée au séminaire : http://liste.cines.fr/info/numeruni...

Problématique générale

L’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans les métiers et la vie interne des universités s’accompagne de politiques publiques européennes et nationales de plus en plus volontaristes tendant à adapter le système universitaire à une société elle-même profondément transformée par ces évolutions technologiques.

Trois dimensions de ces mutations numériques du monde universitaire sont à examiner ensemble : celle de la formation, celle de la recherche et celle de la gouvernance. Dans chacune d’elles des enjeux importants apparaissent dans les débats et politiques relatives à l’enseignement supérieur et à la recherche : l’introduction de ressources numériques dans la pédagogie ; la généralisation du libre accès aux articles scientifiques ; la gestion informatique des systèmes d’inscription, de candidature ou d’évaluation... Dans chacune d’elles des compétences professionnelles, dérivées de l’informatique, se sont formées depuis dix ans : celle des spécialistes « TICE » pour la pédagogie numérique ; celles des bibliothécaires et documentalistes pour les dimensions numériques de la recherche ; celle des personnels administratifs pour les dimensions numériques de la gouvernance.

Premier problème : dans les trois dimensions, mais selon une ampleur variable de l’une à l’autre, les enseignants-chercheurs participent peu tant aux débats généraux, qu’à la conception et à l’utilisation des nouveaux dispositifs techniques ce qui nuit à l’efficacité et à la rentabilité de ces dispositifs d’une part et ainsi qu’à l’adaptation du système universitaire aux transformations de la société d’autre part.

Deuxième problème : ces trois dimensions sont fortement cloisonnées en raison même des spécialités professionnelles qui se sont construites et aussi des cadrages de recherches s’y rapportant. Ces cloisons séparent excessivement les débats et les conceptions d’outils informatiques... alors que les articulations entre ces trois dimensions sont essentielles à la compréhension et surtout au développement du numérique universitaire.

Troisième problème : les besoins et les usages du numérique se sont différenciés d’une discipline scientifique à l’autre aussi bien pour la pédagogie que pour la recherche et cela notamment dans les arts, lettres, sciences humaines et sociales... mais cette différenciation disciplinaire du numérique universitaire, peu étudiée par les chercheurs, peu connue en dehors de chaque discipline est aussi peu intégrée dans les dispositifs techniques.

Les trois problèmes sont reliés : le cloisonnement des trois dimensions est d’autant plus important et la prise en compte des différenciations disciplinaires d’autant plus faible... que les enseignants-chercheurs – plus susceptibles que d’autres professionnels de faire le lien entre les trois dimensions et de rendre compte des spécificités disciplinaires – sont tendanciellement absents de ce domaine numérique du monde universitaire.

Au delà du travail de recherche scientifique et de ses résultats espérés pour la compréhension des sujets, l’objet du séminaire est de favoriser une participation accrue des enseignants-chercheurs de toutes disciplines dans la réflexion à mener sur les évolutions universitaires et de contribuer à l’élaboration de projets de formation des doctorants sur ce domaine.

Bibliographie générale

http://www.reseau-terra.eu/article1...