Réseau scientifique de recherche et de publication

[TERRA- Quotidien]
Accueil > Revue Asylon(s) > Tous les numéros > Que veut dire traduire ?

REVUE Asylon(s)

retour à tous les numéros
7. Que veut dire traduire ?

Sous la direction de

Rada Ivekovic

2009-2010

Traduire, c’est la démarche même de l’asile et signifie réciprocité ; c’est un désir de se relier, de se mêler, de se connaître et de se rapprocher. C’est la construction du commun comme projet. C’est aussi, en général, la tentative de surmonter le cadre national limitatif. Bien sur, cela peut être autre-chose aussi, mais nous œuvrons à cette traduction là.

Les articles rassemblés ici sont le fruit d’une série de conférences "Les Jeudis des sciences sociales" organisée en 2008-2010 à l’Université de Saint-Étienne. D’autres textes pourront venir s’y ajouter.

L’idée nous est venue d’organiser des soirées de grandes conférences avec des invités que, de séance en séance, rassemblerait une thématique commune que nous leur proposerions : celle de traduire. Les textes ici présentés de Clarisse Herrenschmidt, Stephen Wright (en attente), Ghislaine Glasson Deschaumes, Michel Deguy, Frederic Neyrat, Etienne Balibar, Annie Montaut (en attente) et Anne Berger , sont précédés par une Introduction de Rada Iveković et pourront être complétés, à l’avenir, par d’autres. Traduire implique au-delà du passage ou du transfert d’une langue en une autre ou d’un lieu en un autre, la vie aux frontières et l’accueil ou l’asile de l’œuvre, des humains, avec une partie de leurs contextes, dans un nouvel environnement. Cet asile créé à son tour un ou plusieurs nouveaux entourages qui se traversent et coexistent.