Réseau scientifique de recherche et de publication

[TERRA- Quotidien]

Recueil Alexandries

Collection Masters

consulter

Toutes les publications de la collection

à propos

La collection "Masters" publie des Mémoires de recherche réalisés dans le cadre des diplômes de Maîtrise (Master 1) et de DEA ou DESS (Master 2) issus de l’ensemble des sciences de l’homme et de la société sur les sujets relevant du domaine de recherche de TERRA. Cette collection permet de valoriser les travaux trop souvent voués à l’oubli de chercheurs débutants. Accessoirement, la publication de ces travaux permet de les protéger contre le plagiat en rendant celui-ci plus facilement repérable dès lors que le texte est aisément accessible à tous. La validation scientifique est assurée par le jury de soutenance du mémoire.

Avis aux auteurs

Les mémoires ne peuvent être publiés qu’après avoir été soutenus devant des jury de chercheurs qui se réunissent et évaluent les textes conformément aux règlements propres à chaque diplôme et découlant de règles de droit public pour les DEA (Master 2 - Mention recherche). Les mémoires sont publiés à la demande de l’auteur et sous condition que le jury de soutenance ne se soit pas opposé à la diffusion publique du mémoire. La garantie du respect de cette condition est apportée aux responsables du Recueil ALEXANDRIES par l’auteur lui-même qui en prend la responsabilité. l’Équipe Éditoriale du réseau scientifique TERRA n’entend apporter ni approbation ni improbation aux thèses exprimées dans les mémoires par leurs auteurs. La publication d’un mémoire dans le Recueil ALEXANDRIES ne fait pas obstacle à l’éventuelle republication du texte dans une édition classique. Chaque texte publié dans le Recueil ALEXANDRIES est placé sous copyright de son ou ses auteur(s) et sous licence "Creative Commons".

Toute proposition de publication doit être adressée par Email à nicolas.puig@ird.fr jerome.valluy@univ-paris1.fr avec le mémoire en document attaché, en attestant de l’absence d’opposition du jury à la diffusion du mémoire dans les bibliothèques, en fournissant un bref résumé (10 lignes environ) du mémoire et en indiquant si l’auteur souhaite faire apparaître son adresse Email dans l’annonce qui sera envoyée au Forum TERRA.
Le mémoire doit être présenté en un seul document comprenant l’ensemble du texte et des éléments (y compris les pages de couverture). Il doit être produit soit par "Word" au format "RTF" ou soit par Acrobat-Adobe au format "PDF". Pour produire un document "Word" au format "RTF", il suffit d’ouvrir son texte habituel et, dans la fenêtre "Fichier", de sélectionner l’option "Enregistrer sous". La nouvelle fenêtre permet de choisir différents "Types de fichiers" ou "Formats". Choisir "RTF" puis valider.

contacter le comité de cette collection

recueil-alexandries@reseau-terra.eu

Nouveautés - Question d'actualité

  • "NTIC et travail social dans le secteur associatif"

    crise de sens ou outils de professionnalisation ?

    Laetitia Della Torre

    Le développement récent d’applications mobiles dans le milieu associatif pose la question du lien entre NTIC et action sociale. Or, la diffusion de ces applications a lieu dans un contexte de reconfiguration et de privatisation du secteur. Comment alors s’articulent NTIC et idéologie néolibérale ? Cette dernière est antérieure à l’émergence d’outils numériques dans les années 2000, mais ne peut-on pas dire que les NTIC seraient des sortes de catalyseurs ? Répondre à ces interrogations nécessite de revenir plus globalement sur la nature des technologies, en voyant comment elles peuvent charrier représentations et modèles idéologiques. Or, ce cadre influe sur la réception de ces outils (...)

  • "Mise en place d’un dispositif d’enseignement à distance par les TIC en Afrique de l’Ouest : le cas de l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS)"

    Mien, Edouard

    La nécessité de plus en plus présente des systèmes éducatifs de nombre de pays d’Afrique, de faire face à la massification scolaire, ainsi que les processus d’internationalisation de l’enseignement supérieur et de pénétration des technologies de l’information et de la communication en Afrique ont conduit à l’apparition de nouvelles formes d’enseignement à distance ces dernières décennies. Parmi ces innovations, les MOOCs comme l’Université Virtuelle Africaine ont déjà reçu un intérêt considérable de la part des travaux de recherches en sciences sociales. Au contraire, l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS), l’une des plus récentes parmi ces expérimentations, est jusqu’à présent demeurée dans (...)

  • "Les relations de pouvoir dans un monde numérisé"

    BUDER Claudia

    Extrait de conclusion : "le pouvoir dans le numérique est un réseau de relations tout aussi complexe et diversifié que celui de la société disciplinaire. Les acteurs publics et privés y sont impliqués de la même manière, même si leurs intérêts sont parfois très différents. On peut plutôt reconnaître dans cette volonté le même type d’intentionnalité que décrit Foucault. Dans la mesure où les instruments d’exercice du pouvoir - en l’occurrence les technologies - et leurs caractéristiques fondamentales - ici la focalisation sur les comportements, l’omniprésence de la surveillance et de l’analyse, la dynamisation de limites, de normes et de catégories auparavant fixes - sont issus du contexte (...)

  • "Machines en politique : Le rôle des technologies électorales dans les élections de 2017 au Kenya"

    Cecilia Passanti

    Machines en politique : Le rôle des technologies électorales dans les élections de 2017 au Kenya Extrait de conclusion : « Le jugement de la Cour Suprême a été un évènement unique dans l’histoire du pays et une gagne majeure pour la coalition à l’opposition. Toutefois, les allégations de hacking du système de transmission de résultats électoraux n’as pas été ni confirmé ni démenti. La Cour Suprême déclare que la désobéissance de la Commission Électorale à dispenser l’accès aux informations requises oblige à retenir les réclamations des pétitionnaires soutenant que le système informatique de l’IEBC a été infiltré et compromis ou que les responsables même de l’IEBC ont joué un rôle dans la (...)

  • "Action publique de l’Union Européenne pour la sécurité numérique - Le cas de l’entreprise chinoise Huawei"

    UEDA Yuki

    Créé en 1987, Huawei a développé ses activités en Europe et Afrique à partir des années 2000s. Cependant, les soupçons de vols de propriétés intellectuelles et d’espionnages ainsi que le caractère « privé-étatique » de cette entreprise étroitement liée à l’État chinois suscitent des inquiétudes quant à son influence sur la sécurité des réseaux des télécommunications dans le monde, en particulier dans les pays occidentaux. L’introduction des réseaux 5G a intensifié ces inquiétudes compte tenu de l’ampleur des influences que cette technologie de pointe, avec les objets connectés, peut avoir sur la société notamment en ce qui concerne la sécurité nationale. L’Union européenne a essayé de prendre des (...)

  • "Les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 et la vidéosurveillance algorithmique"

    Emma Belliard

    Ce mémoire a pour ambition de mesurer le poids des enjeux sécuritaires, juridiques et politiques que porte la vidéosurveillance algorithmique pendant les Jeux Olympiques et Pa-ralympiques de Paris 2024 en se demandant si ces derniers jouaient un rôle de catalyseur dans l’établissement et la normalisation de pratiques de surveillance renforcée par caméras en France. Nous avons constaté que la police et le gouvernement légitimisent l’installation ainsi que l’emploi de caméras intelligentes dans l’espace public par le besoin d’anticiper les dangers éventuels au nom de la sécurisation. Comme on a pu le voir, ces acteurs tirent profit de la situation puisque cela leur permet aussi (...)

  • "Savoir, prévoir et influencer - Le cercle vicieux du microciblage politique et du capitalisme de surveillance"

    Chloé Coupat

    Le microciblage politique favorise la mise en place d’un cercle vicieux renforçant le capitalisme de surveillance : le capitalisme de surveillance fonctionne grâce à la collecte massive de données personnelles ; ces données, analysées par les logiciels de délégation, alimentent des modèles prédictifs ; ces modèles permettent un microciblage ultraprécis, utilisé à des fins politiques pour influencer les électeurs et remporter des élections. C’est un outil particulièrement efficace en permettant aux candidats de diffuser des publicités personnalisées. Ce système profite avant tout aux cabinets de conseil qui développent et vendent ces outils de microciblage, se légitimant par leur (...)